jeudi 26 mai 2011

L'opéra de la Mort

Mardi 12 janvier 2010. La journée va bientôt s'achever. 




La baie de Port-au-Prince Encore brille sous les carats éclatants du soleil  caraïbe. Il 5h Moins 7 minutes au moment Où quelques battements de 35 secondes suffiront à projeter ma ville DANS UNE éternité d'Horreurs sous les palavirés Meurtriers d'ONU Séisme en aveugle sauvagement atrocités dévastatrices. Un dézafi de insupportables ravages. Une orgie de cataclysmes inattendus. 


Plus de 300 000 morts. Plus de 10 000 maisons effondrées. Quartiers et villages affaissés. Bétonvilles déconstombrés. Palais et châteaux aplatis / défigurés. Plus d'millions d'infortunés des Nations Unies sous des tentes fragiles et malsaines. Un cruel cinéma de culs-de-jatte, manchots et de de cocobés une initiation traumatisés.Brutale l'art de mourir en silence.


Frankétienne

Aucun commentaire: