jeudi 17 avril 2008

Hommage du Collectifdom à Aimé Cesaire

Après avoir marqué de son empreinte la littérature du 20ème siecle Aimé CÉSAIRE,
le Nègre Fondamental s’en est définitivement allé marronner laissant orpheline son île natale.

Le démiurge qui donne vie au concept de Négritude,l’éssayiste du discours sur le colonialisme, l’auteur du cahier d’un retour au pays natal, le dramaturge de la tragédie du roi Christophe a su révéler par delà les frontières, l’humanisme de l’âme antillaise; le caractère hors du commun du destin de son peuple.

Confrontant sa geste poetique à la réalité sociale,Aimé CESAIRE entretiendra de 1945 a 2001 une relation passionnelle avec la ville de Fort de France.

Sous son impulsion et celle de ses compagnons de route tels que André ALIKER,

Camille DARSIERES et tous les autres,les quartiers de La Volga , Trénelle,Texaco et Sainte Thérese et tant d’autres furent circonscrits dans un projet d’assainissement urbain.

Le rapporteur de la loi sur la départementalisation, celui qui n’a eu de cesse de se battre pour que le Nègre conquièrt sa liberté, s’en est allé rejoindre au panthéon des hommes libres, DELGRES, IGNACE Toussaint Louverture,FELIX EBOUE,GASTON MONNERVILLE et Martin Luther King .


lors, que tous fassent silence, que même les chiens se taisent :

Le fils se rebelle ; sa propre mère l'en dissuade :

_La mère : ...un désert de béton, de camphre, d'acier, de charpie, de marais désinfectés, un lieu lourd miné d'yeux de flammes et de champignons...

_Le rebelle : Un pays d'anses de palmes de pandanus...un pays de main ouverte...

_La mère : Voyez, il n'obéit pas...il ne renonce pas à sa vengeance mauvaise...il ne désarme pas.

_Le rebelle, dur : Mon nom : offensé ; mon prénom : humilié ; mon état : révolté ; mon âge : l'âge de la pierre.

_La mère : Ma race : la race humaine. Ma religion : la fraternité...

_Le rebelle : Ma race : la race tombée. Ma religion... mais ce n'est pas vous qui la préparerez avec votre désarmement... c'est moi avec ma révolte et mes pauvres poings serrés et ma tête hirsute



Pour le Collectifdom
Daniel DALIN
Président

Aucun commentaire: